Historique du vignoble alsacien

Historique du Vignoble Alsacien

La situation géographique du Vignoble Alsacien, au carrefour d’influences à la fois germaniques et romanes, raconte l’histoire d’une culture amenée dès le début de notre ère par les Romains, puis ravivée par les Mérovingiens et les Carolingiens. Avant la fin du premier millénaire, 160 localités alsaciennes cultivent la vigne et, au Moyen Age, les vins d’Alsace comptent déjà parmi les plus prestigieux d’Europe.

La viticulture alsacienne atteint son apogée au cours du XVIe siècle, mais renaît véritablement au lendemain de la première guerre mondiale lorsque les viticulteurs choisissent de produire des vins élaborés à partir de cépages typiques.

Dès 1945, cette politique est prolongée par la délimitation des aires du vignoble et la fixation de règles strictes de production et de vinification. Enfin, elle est couronnée par la reconnaissance des Appellations d’Origine Contrôlées Alsace en 1962, Alsace Grand Cru en 1975 et Crémant d’Alsace en 1976.
(source : Conseil Interprofessionnel des Vins d’Alsace)